Coite face à la liberté d’expression

Posted on juillet 30, 2010

2


Après un monologue sur la stupidité de la campagne Be Stupid de Diesel, je dois avouer que j’ai fait un truc très bête. J’ai pris un raciste pour un daltonien. Voici comment.

Comment j’ai compris ce que je voulais comprendre

Un jour, alors que je parcourais les blos qui utilisent les mêmes mot-clés que moi, je suis tombée sur Blog R (nom fictif).

Selon le Blog R, les statistiques révéleraient une chute des mariages mixtes, ce qui signifierait moins d’Obamas dans l’avenir.

Je n’ai lu qu’un article ce jour là. Il faisait état de statistiques démontrant la chute des couples interraciaux depuis qu’Obama est devenu plus populaire que certaines stars de pop.
Mr. R (l’auteur du Blog R) a brièvement expliqué que voir un métis dans un maison blanche a réveillé la crainte de certains face à une éventuelle suprématie de la race noire. À l’époque, je ne pouvais que conclure que Mr R  dénonçait un fait aussi scandaleux.
J’ai ainsi laissé deux gentils commentaires sur son blog et j’ai par la suite ajouté Blog R sur mon blog roll.

Comment j’ai réalisé mon erreur

Trois jours plus tard, je retourne sur le même blog. Pour une fois, je prends la peine d’analyser tous ses articles. Que ce fût déroutant! J’ai enfin compris que Mr R ne dénonçait pas les craintes infondées de certaines personnes. Il alimentait plutôt le racisme en publiant des articles scandaleux. Voici le genre de choses qu’on retrouve sur son blog:

– Des titres tels que « les arabes et les noirs sont les plus délinquants »
– Une vieille étude attestant que les enfants noirs sont moins intelligents que les enfants métis, blancs et asiatiques
– Un appel à l’Europe pour qu’elle n’oublie pas de redouter la suprématie asiatique
– Un clip Youtube indiquant que les noirs et latinos américains sont responsables de la crise économique mondiale

J’ai vite réalisé à quel point j’étais stupide de penser que cet individu s’insurgeait contre le racisme! Je m’en suis tellement voulue. J’ai dès lors laissé un autre commentaire expliquant que j’avais mal compris le but de son blog et que je souhaitais me rétracter. Mr R a effacé ce commentaire mais a pris soin de conserver les deux autres dans lesquels je lui faisais éloge.

« Impressionnée » par WordPress

J’étais en colère, frustrée et je me sentais bête. Retirer mes commentaires de ce blog est devenu une obssession. Je me sentais sale.
Incitée par timethief qui possède également un blog sur WordPress, j’ai écrit à l’équipe de WordPress pour savoir s’ils pouvaient accéder à une de ces requêtes:
– ajouter une option qui permettrait aux usagers d’effacer leurs propres commentaire sur des blogs autres que les leurs  (option pour l’instant non installée) ce qui me permettrait d’effacer mes commentaires,
– que l’équipe WordPress elle-même efface mes commentaires,
– ou tout simplement qu’on banisse Mr R.

En quelques heures, je reçois cet email de WordPress (texte original en anglais):

J'ai bien peur que nous ne puissions intervenir. Il vous faudrait obtenir de l'auteur
qu'il retire vos commentaires.
Merci,
(Nom non-divulgué)

Merci pour quoi?
Avec une réponse qui rivalise avec la limite de 140 caractères de Twitter, j’ai vite fait de comprendre que je devais moi-même chercher des règlements qui appuieraient une demande de fermeture pour ce blog.
Après avoir lu l’extrait suivant sur le site de WordPress, j’ai vu que mon cas était perdu d’avance (je souligne ici):

Nous ne suspendrons pas de blogs pour d’autres raison que vous pourrez juger discutables. Par exemple, nous ne suspendons pas les blogs qui contiennent des opinions personnelles négatives ou relatant des expériences personnelles négatives avec une compagnie, ou parce qu’ils sont choquants en général (voir cette section sur liberté d’expression pour plus d’informations). Au lieu de nous demander de suspendre un blog, nous vous prions d’envisager, soit de répondre sur le blog en question en guise de commentaires ou sur votre propre blog pour remettre les points sur les « i », soit d’ignorer cette situation (les blogs qui font usage d’insultes et de langage vulgaire ont peu de crédibilité et sont peu visités de toutes façons), ou encore en faisant appel à la cour contre ce blog.

Mais oui, c’est ça.

Dénouement heureux

Quand j’ai compris que je devrais me débrouiller toute seule avec Mr R, j’ai laissé ce dernier commentaire sur son blog:

Cher auteur, avez-vous honte de votre blog? J’ai laissé un commentaire expliquant que les compliments dirigés à votre attention n’avaient pas été faits à la lumière de votre racisme évident. Vous avez effacé ce commentaire mais gardé ceux que j’ai écrit en toute naïveté.

Puisque vous « aimez » tant les nègres, pourquoi garder jalousement mes deux commentaires? Je suis un très beau spécimen de cette race que vous souhaitez tant rabaisser. En effaçant mes commentaires, vous faites usage de ce même esprit de manipulation qui opère en vous lorsque vous publiez des études tendancieuses pour soigner votre complexe d’infériorité par rapport aux autres races.

J’étais paniquée et je n’espérais rien en faisant cela. Quelques heures plus tard, je constate à ma grande surprise que Mr R a effacé tous mes commentaires, y compris les éloges que lui avait faites sous l’effet de l’ignorance.

Ouf!

Écrire cet article a été un défi pour moi mais je l’ai fait parce que j’avais promis à @maidiebike de raconter mon histoire. Bien que j’aie écris cet article pour dénoncer un blog raciste, je me suis résolue à ne pas employer le vrai nom de ce blog et de ne pas non plus inclure un lien redirigeant sur sa page.
Moi aussi je suis libre.

Photo WordPress: blogohblog.com