Beyoncé, marre de voir tes cuisses à la télé

Posted on mai 8, 2010

2


J’ai franchement été décue après avoir essayé de regarder « Why Don’t You Love Me », le tout dernier clip de Beyoncé. Je ne suis pas allée au bout de la vidéo parce que j’en avais marre de voir ses cuisses.

Christina Aguilera dans "Candyman" vs. Beyoncé dans "Why Don't You Love Me"Il y a trois jours, j’entends dire qu’un clip servira à faire la promotion du single. Sur une capture d’écran servant de teaser au clip « Why Don’t You Love Me », on voyait Beyoncé avec un fichu rouge et une chemise carrelée à l’ancienne. L’image m’avait rappelé le clip « Candyman » d’une autre chanteuse/strip-teaseuse (Christina Aguilera). Enfin, vu que la chanson « Why Don’t You Love Me »me plaisait déjà je croyais que le clip saurait la mettre en valeur. Erreur! Ashanti en femme au foyer était déjà assez mauvaise mais là le niveau descend encore plus bas.
En fin de compte, je n’aurais pas dû m’attendre à mieux de Mme Knowles-Carter. En ce moment, elle multiplie les clips de trottoirs comme la fameuse médiocrité intitulée « Telephone » avec Lady GaGa.
Je me demande parfois si c’est la même Beyoncé qui dénonçait les filles louches dans la chanson « Nasty Girl »:

Les fesses dehors, la langue en ballade et un décolleté qui va d’ici au Mexique
Elle marche avec une main sur ses hanches, quand elle est avec toi, elle se laisse aller
(…)
Dure… pour les femmes comme moi qui essayent de garder leur intégrité
Tu compliques les choses pour les filles comme moi qui se respectent et ont de la dignité
Tu es sans classe, louche et bizzare
Paroles de la chanson « Nasty Girls » de Beyoncé et des Destiny’s Child

Et les autres?

Pourquoi je m’en prends à elle alors qu’une pléthore de chanteuses vendent éhontément leurs corps dans des vidéos de piètre qualité? Il y a deux raison à cela. Premièrement dresser la liste de toutes les chanteuses  écervelées me prendrait une éternité. J’épargnerais sûrement plus de temps en citant la poignée de chanteuses qui ne le sont pas. Alors je vais me contenter de Beyoncé seulement pour cette fois-ci.

Ashanti dans "Good Good" vs. Beyoncé dans "Why Don't You Love Me"

Elle devraient plutôt faire le ménage dans leur garde-robe

Deuxièmement, j’ai vu Beyoncé l’année passée lors de sa tournée « I Am » et l’étendue de ses cordes vocales m’a laissé bouche bée. C’est donc à cause de ce talent que je suis déçue par son manque de goût. La plupart des autres minettes comme Ashanti, Britney Spears, Rihanna et j’en passe ont des voix de bébé (si on appelle ça vraiment une voix). La seule option qui leur est offerte c’est de générer de la publicité en adoptant un look extrême et vulgaire. Pour une femme mariée qui danse aussi bien qu’elle chante, et qui aime souvent rappeler qu’elle vient de bonne famille, ça ne vole pas trés haut. C’est une art-naque.

L’art-naque

On ose appeler ça de l’art. Malheur à qui essaie de dire haut et fort que Lady GaGa par exemple a vraiment un look gaga et que ses clips font la honte de la race féminine.
Oh excusez-moi, c’est de l’art!
Mais quelle insulte pour les vrais artistes!
De plus en plus de musiciens gâchent des concepts intéressants avec des scènes faciles et répétitives. C’est très facile de se déhancher à la télé. Il est en revanche très difficile de rester classe tout en divertissant son public. Cela exige une maîtrise de son image, ce que peu d’artistes peuvent se vanter d’avoir.

 Rihanna dans "Rude Boy" vs. Beyoncé dans "Why Don't You Love Me"

Clips haut en couleur mais bas de gamme

Il faut dire que la promotion de la vulgarité est très insidieuse. Avec des couleurs vibrantes et des concepts originaux, les artistes essayent de noyer le poisson mais moi je ne m’y fais pas prendre. Et qu’on ne me dise pas que ce n’est qu’un clip. Dans la catégorie « musique populaire » il n’y a que des bêtises de ce genre. Mais quelle idée de gâcher une chanson aussi particulière!

Le fameux clip « Why Don’t You Love Me » aurait pu être une réussite tout simplement parce que c’est très ingénieux de jouer une femme désespérée quand on semble avoir le monde à ses pieds en quand on est porte-parole pour des grandes marques comme l’Oréal. En plus de l’ironie, le contraste des couleurs est frappant pourvu qu’on ait le courage de visionner la vidéo jusqu’à la fin
Si Melina Matsoukas (qui a dirigé le clip) avait plus exploité le côté branché mais maladroit de Beyoncé, elle aurait pu éviter des scènes d’une indécence criarde. La vidéo « Why Don’t You Love Me » n’est en fait qu’une pathétique redite de « Rude Boy » qui a également été dirigé par Melina. Elle a tout simplement troqué le style caribéen de Rihanna pour la mode rétro des années 60.

Vu que je supporte assez mal les nuissances visuelles, je vais désormais me contenter d’écouter les albums. Les cuisses c’est pas mon fort.